La dynamique mondiale et l’avenir des États : Cas de l’Algérie

La dynamique mondiale et l’avenir des États : Cas de l’Algérie

Dans le cadre de sa série de conférences-débats, le réseau LECODEV a organisé  une conférence, animée par  Dr. Morteda Zabouri, politologue, le 24 septembre 2016.

La conférence, fondée sur une masse considérable de données réelles et inédites, s’est articulée autour de deux volets. Le premier volet a traité de la dynamique mondiale en mettant l’accent sur trois paliers de changements : la tentation de l’américanisation du monde et ses ressorts, la dégénérescence de la modernité en contre civilisation, et le retour plus ou moins chaotique des anciennes civilisations. Quelques leviers décisifs seront discutés (effet de la taille de résurgence de l’Asie et la fin d’une époque technologique, le changement climatique et l’économie verte, éthique du milieu versus éthique du progrès, etc.).

Le deuxième volet a porté sur les enjeux de cette dynamique mondiale pour l’Algérie.  Ce volet a traité, entre autres, de l’origine du désarroi, des tiraillements et de la carence de la gouvernance en Algérie. Des perspectives de développement hors hydrocarbures ont été présentées, notamment l’agriculture, la PME, l’économie verte et les alternatives à la pharmacologie conventionnelle. L’intégration régionale économique de l’Algérie a également été analysée.

Un riche débat a conclu cette conférence très instructive et informative.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


INVITATION WEBINAIRE 
Samedi 17 octobre 2020 | 13h à 16h (GMT-5)
« Entrepreneuriat féminin en Algérie : État des lieux, défis et opportunités »
 
en savoir plus 
Close
Invitation à un webinaire-débat
Samedi 17 octobre 2020 | 13h à 16h (GMT-5)

« Entrepreneuriat féminin en Algérie : État des lieux, défis et opportunités »
 
En dépit de ses grandes richesses naturelles et humaines, l’Algérie peine à stimuler son économie vers un développement durable. Depuis au moins une décennie, l’Algérie est régulièrement classée parmi les pays où l’environnement d’affaires est le moins propice à l’entrepreneuriat. Les défis à relever sont nombreux et variés (bureaucratiques, structurels, institutionnels). Ceux-ci représentent un véritable frein à l’initiative entrepreneuriale. S’ajoute à ces défis l’absence d’un écosystème entrepreneurial intégré et cohérent qui participe à l’accompagnement, au financement et au renforcement des compétences des entrepreneurs. Ces défis sont exacerbés pour les femmes pour des raisons culturelles et socio-historiques. Il en résulte que l’entrepreneuriat féminin en Algérie en est encore à ses balbutiements...
INVITATION WEBINAIR : Entrepreneuriat féminin en Algérie : État des lieux, défis et opportunités 
En savoir plus ...
close-image
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join