PV AGA 2017

PV ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du 25 février 2017 À MONTRÉAL

Étaient présents

Mohamed        Benhaddadi (MoB)

Marzouk          Benali (MzB)

            Farid                Bensebaa (FB, via skype)

            Abderrazak     Berrak (AB)

            Maamar          Bouchouka (MaB)

            Yacine             Boumghar (YB)

            Farid                Dekkar (FD)

            Assia               Mameri (AM, via skype)

            Okacha           Merabet (OM)

            Fahima            Nekka (FN)

            Tahar              Titouah (TT)

Ordre du jour

#SéanceLeaderHoraire
 InscriptionSG : MB13:00 -13:30
1Ouverture/introductionSG : MB13:30 – 13:35
2Approbation de l’Ordre du JourSG : MB13:35 – 13:40
3Bilan moral et financier exercice 2015-2016  Président (YB) Trésorier (OM)13:40 – 14:15
4Énoncé de stratégie de l’association : Avenir du réseauPlan d’action pour l’année 2017, s’il y a lieu    Président de séance à désigner14:15 – 15:30
5ÉlectionsPrésident d’élection15:30 – 16:00
 5.1Énoncé des règles de procédures   
 5.2Annonce des candidatures  
 5.3Biographie des candidats  
6Vote des membres  
7Rapport d’élections Président d’élection16:00 – 16:15
8Levée de la séance Nouveau président16:15
MB – Maamar Bouchouka – Secrétaire Général YB – Yacine Boumghar – Président OM – Okacha Merabet – Trésorier  

Une fois que le quorum a été constaté et l’ordre du jour accepté, l’assemblée générale a débuté avec la présentation des rapports moral et financier à 13h45.

BILAN MORAL

Le président sortant (YB) a présenté les principales activités réalisées en cours d’année.

  • Proposition de plusieurs colloques (en cours de négociations avec différents responsables de tutelle d’Algérie):
    • Contribution de la diaspora à un développement industriel durable (décembre 2016)
    • Essais cliniques et bioéthique en Algérie (mai 2016)
    • Congrès Algérien du Numérique (novembre 2016)
  • Rencontre de madame l’ambassadeure du Canada en Algérie à Montréal le 14 mai 2016.
  • Tenue d’une conférence-débat sur « La dynamique mondiale et l’avenir des États : Cas de l’Algérie » avec Morteda Zabouri le 24 septembre 2016.
  • Projet algéro-canadien (Univ. York – ENST en partenariat avec LECODEV et ATS) sur les énergies renouvelables: Formation et Démonstration de Technologies Propres (Septembre 2016).
  • Réponse à invitation de monsieur le Consul pour synthèse du déplacement de la délégation en Algérie
  • Relance du FRD sur essais cliniques avec l’USTO.
  • Site web; un travail considérable a été accompli par Mériem et Maamar. Aucun soutien
  • Proposition de Mme Nekka d’organiser un 5 à 7
  • Nomination de représentants en Algérie:
    • Centre: Mohamed Benbraika
    • Ouest; Zoulikha Beloucif

Le rapport moral a été adopté par l’Assemblée.

BILAN FINANCIER

Le trésorier (MO) a présenté les résultats financiers.

Tous les montants sont donnés en dollars canadiens
Recettes À percevoirEncaissées
 En caisse en date du 31 Mars 2016 1,208.09
Totaux 1,208.09
En caisse de 2014 (En banque le 31/12/2014 = 4,243.24) pour info En caisse de 2015 (En banque le 31/12/2015 = 2,092.65) pour info En caisse de 2016 (En banque le 31/12/2016 = 1,774.50) pour info
Dépenses À payerPayées 
 Frais de gestion bancaires (Banque Scotiabank 25.00 
Remboursements par chèques (voir note)200.00336,09
 Totaux partiels200.00361.09  
 Réserve pour payement de la taxe re: PNUD632.90  
Totaux 832.90361.09 
 Résultat = Montant disponible   14.10

Le rapport a été adopté à l’unanimité.

STRATÉGIE ET VISION DU RÉSEAU LECODEV

Une fois les rapports moral et financier adoptés, un riche débat s’est instauré autour de l’avenir du réseau :

  • Le réseau doit-il continuer d’exister malgré les contraintes?
  • Si la réponse est oui, comment et sous quelle forme?

Pour la première question, tous les présents, tant physiquement que virtuellement, se sont prononcés pour la continuation du réseau.

Quant au comment, plusieurs pistes ont été envisagées :

  • Favoriser des activités plus axées au Canada, plutôt que de tenter d’organiser des activités à l’international.
  • Mettre sur pied un comité. Ce comité présidé par OM devra tenir compte de l’excellent document édité par le comité développement de LECODEV en 2015 (voir document ci-joint).
  • Définir des critères que tout candidat doit posséder avant de devenir membre. Les présents ont souligné l’obligation du respect des engagements.
  • Des actions à réaliser en 2017 ont été identifiées :
    • Organiser d’un 5 à 7 sur le pharmaceutique. L’organisation de cet événement est prise en charge par NF, MB et YB. Cet événement aura lieu le 25 mai 2017 à l’université de Montréal.
    • ODS de formation des entreprises algériennes préparée par MoB. Cette ODS sera publicisée en Algérie par FD.
    • Faciliter l’entrée d’une entreprise minière en Algérie. AB fera le lien entre LECODEV et l’entreprise.

DÉCISION

  • L’AGA a décidé de fixer la cotisation annuelle à 60$ dans un premier temps.
  • Site web. Le nouveau CA devra signer une entente avec un prestataire pour le maintien et l’actualisation du site web.
  • Le contrat de la boite postale ne sera pas renouvelé. LECODEV bénéficiera d’une nouvelle adresse postale qui est la suivante : 10867, Sainte Gertrude, Montréal, H1G 5N7

ÉLECTIONS

Suite aux élections, le nouveau CA du réseau LECODEV est composé comme suit :

PrésidentYacine Boumghar
Vice-PrésidentFarid Dekar
SecrétaireMohamed Benhaddadi, assisté de Fahima Nekka.
TrésorierMerabet Okacha

 La séance a été levée à 16h45.

Ci-joint :

            Rapport Comité Développement 2015.

Synthèse – Comité Développement 2015

  1. LECODEV, C’EST QUOI : 

LECODEV est un réseau d’experts Algériens vivant et activant au Canada. L’objectif principal de LECODEV consiste à faciliter et accompagner la réalisation de projets à forte valeur ajoutée par & pour ses membres, dans une approche durable de type gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées. Le rôle de LECODEV consiste à assister le transfert du savoir-faire de ses membres vers le pays d’origine (Algérie) en facilitant les liens entre les institutions publiques et  privées partenaires dans les projets. À cet effet, LECODEV ambitionne de:

  • Promouvoir l’expertise de ses membres individuels et corporatifs,
  • Faire connaître l’expertise de ses membres auprès des institutions publiques et privées en Algérie,
  • Faire connaître l’expertise de ses membres auprès des institutions publiques et privées dans les pays émergents.

Le groupe réseau propose qu’en cas de disponibilité d’experts disposés à travailler avec un expert ou des experts de LECODEV, cette collaboration serait sous la responsabilité du détenteur du projet.

  • REPRÉSENTATION DE LECODEV EN ALGÉRIE ET AILLEURS :

La communication et le marketing sont primordiaux pour le positionnement de LECODEV dans le marché Algérien.  De ce fait, il est important de disposer de documents (brochures) de qualité à transmettre au cas de besoin afin d’augmenter la visibilité de notre réseau. De plus, la qualité du site web et la richesse des informations qu’il va renfermer sont des atouts important pour donner une image de sérieux et de rigueur à LECODEV.

2-1 Constat sur la situation actuelle

LECODEV dispose présentement et ce depuis deux années d’un représentant officiel et permanent en Algérie. Cependant, les activités de ce représentant sont minimales et se limitent à parler au nom de LECODEV et appuyer ses démarches sur une base bénévole. Dans ce sens, le constat établi est que  son rôle et son efficacité à entreprendre des démarches au nom de LECODEV est encore insignifiant. En effet, en se basant sur le bilan qui s’étale de mars 2014 à mars 2015, la conclusion partagée est que son implication dans le positionnement de LECODEV sur le marché Algérien et son efficacité à générer des contact-projets pour cette période est très faible, pour ne pas dire nulle.

2-2 Réflexion sur la rémunération du représentant de LECODEV :

Sur la base du constat établi, une réflexion est engagée sur les méthodes et moyens à prioriser pour améliorer cet état de fait. C’est ainsi qu’on est arrivé à la conclusion que le meilleur moyen d’améliorer la «mécanique» est d’intéresser le représentant  en te rétribuant sur la base des résultats obtenus. De la sorte, son implication sera plus efficace car il sera davantage motivé, ce qui pourra le pousser à générer des projets et surtout assurer un positionnement palpable et quantifiable de LECODEV en Algérie.

La réflexion du groupe qui doit réfléchir et présenter des propositions au CA est composée de M. Hassan Chadjaa, M. Mohamed Benhaddadi, M. Tahar Titouh  et M. Maamar Bouchouka. Elle devrait arriver à déterminer les pistes et la mécanique de la rémunération du représentant de LECODEV. C’est ainsi que différentes propositions ont été mises sur la table et il y a eu consensus pour rétribuer le représentant de  LECODEV en Algérie à hauteur de 5% à 20% de la valeur du projet, dépendamment du  l’importance financière du projet et du niveau d’investissement de ce représentant dans la concrétisation de ce projet (organisation, déplacements, suivi-supervision..). Ce pourcentage sera fonction de l’implication du représentant soit 1) sa contribution à décrocher le projet, 2) le temps investit pour assurer le suivi,  la coordination et la gestion du projet et 3) la hauteur (la valeur) du projet. Une réflexion plus élargie s’impose pour élaborer une grille qui serait adoptée par le CA.

2-3 Réflexion sur une représentation plus élargie de LECODEV :

Selon l’avis des membres du groupe Réseau, Il est possible que la présence d’un seul et unique représentant de LECODEV en Algérie (01) puisse être insuffisante pour assurer une représentation efficace. C’est ainsi qu’il a été suggéré de réfléchir sur la meilleure façon de faire de sorte à augmenter le nombre de ces représentants et surtout définir une politique (mécanique win-win) qui permette de recruter des représentants davantage adaptés aux besoins. Une participation (en pourcentage) à chaque projet est une piste qui a été proposée. Il a été également suggéré la possibilité de recourir à des représentants potentiels dans le cas où le représentant actuel de LECODEV ne peut plus assurer le suivi de tous les projets.     

  • LES SECTEURS À PRIORISER DANS LA DYNAMIQUE DE POSITIONNEMENT DE LECODEV DANS LE MARCHÉ ALGÉRIEN :

Afin de déterminer une stratégie gagnante pour le développement des affaires au profit de LECODEV et un positionnement durable et en croissance dans le marché Algérien (public et privé confondus), il ressort des discussions entre les membres du groupe Réseau-positionnement qu’il est important de statuer sur les secteurs à prioriser. Pour ce faire, les discussions ont  portés essentiellement sur la démarche à adopter pour ressortir les secteurs prioritaires et les ordonner par importance.  Selon l’avis des membres du groupe Réseau, les expertises (nombres des membres par expertise) et le niveau d’investissement individuel sont les deux paramètres fondamentaux qui permettront de  déterminer les secteurs à prioriser.

En se basant sur cette logique, on a défini les secteurs prioritaires suivants :

3-1 Secteur agroalimentaire et biotechnologies;

3-2 Secteur procédés environnementaux, technologies environnementales  et procédés industriels;

3-3 Secteur énergie et efficacité énergétique;

3-4 Secteur management et appui managérial à l’organisation du travail (gestion, organisation, logiciel organisation et gestion efficace)

3-5 Santé-Médecine et Biopharmaceutique

  • RÉFLEXION SUR LA DÉMARCHE À ADOPTER POUR LE POSITIONNEMENT DE LECODEV DURABLEMENT DANS LES SECTEURS PRIORITAIRES EN ALGÉRIE 

L’implication du (des) représentant de LECODEV en Algérie est fondamentale. De plus, l’implication des experts disposants d’un bon réseau de contacts en Algérie est aussi importante. Cependant, il serait important de travailler selon une démarche coordonnée et concertée. La première étape est de former un groupe concerté qui appuie le (les) représentant de LECODEV en Algérie et s’assurer qu’un planning est établi et les cibles de contacts-réseau et de développement des affaires bien identifiés.  Ce groupe contact s’organise pour avoir des contacts réguliers et concertés (via skype ou téléphone). Les membres experts qui bénéficient d’un projet seraient appelés à donner un pourcentage des honoraires obtenus au représentant de LECODEV en Algérie (5à 20% à définir par le CA de LECODEV), verser une ristourne à LECODEV (d’une hauteur de 5%). Cette «ristourne» devrait servir à renforcer la capacité financière de LECODEV afin de pouvoir organiser des activités propres (colloque, réseautage membres,…, activités qui seront définies annuellement en fonction de cette capacité.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join